07.03.2013

Le premier «Pays de l’énergie» au monde

Au cours des dix dernières années, les onze communes de la Principauté de Liechtenstein ont obtenu le label «Cité de l’énergie». Ce certificat, du même nom que l’Association, est attribué aux communes qui prônent et appliquent une politique énergétique durable. Le Liechtenstein est donc le premier pays au monde certifié «Pays de l’énergie».

Dans le cadre d’une petite fête, la ministre de l’environnement du Liechtenstein, Renate Müssner, a reçu le certificat «Principauté de Liechtenstein Pays de l’énergie» des mains d’Ursula Stämmer, vice-présidente de l’Association Cité de l’énergie et conseillère municipale de Lucerne. La «Principauté de Liechtenstein Pays de l’énergie» se compose des Cités de l’énergie de Balzers, Eschen-Nendeln, Gamprin-Bendern, Mauren, Planken, Ruggell, Schaan, Schellenberg, Triesen, Triesenberg et Vaduz.

La ministre de l’environnement Renate Müssner a remercié, au nom du pays, le maire et les représentants des communes ainsi que les commissions Cité de l’énergie pour leur engagement dans le secteur de l’efficacité énergétique.

La création du label «Cité de l’énergie» lancé en Suisse remonte à 1988. En 2004 déjà, Triesen était la première commune du Liechtenstein à décrocher le certificat «Cité de l’énergie», puis toutes les autres communes ont suivi. Avec la certification des communes d’Eschen, Gamprin, Schellenberg et Triesenberg, le Liechtenstein est devenu «Pays de l’énergie» en 2012.

Parmi les onze communes liechtensteinoises, Planken présente une particularité. Elle la plus petite «Cité de l’énergie» d’Europe.

 

Attribution du certificat «Pays de l’énergie» (d.g.à.d): Kurt Egger, SuisseEnergie pour les communes; Ursula Stämmer, vice-présidente de l'Association Cité de l'énergie, membre de l'executive de la ville de Lucerne; Norman Wohlwend, syndic Schellenberg; Renate Müssner, conseillère d'Etat du Liechtenstein; Hubert Sele, syndic Triesenberg; Donath Oehri, syndic Gamprin-Bendern.

Télécharger photo (4182 x 3210 px, 300 dpi)